Jump to content
WebFrance
  • Rejoignez WebFrance

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le Guide gratuit du e-Business

     

Comment acheter un site internet ?


Recommended Posts

Question cruciale pour tout repreneur ancien ou nouveau sur le web

Comment acheter un site internet, l'idée n'est pas de savoir comment mais de savoir tout d'abord si on est capable de gérer la reprise ensuite, a t-on vraiment les compétences, ou a t-on des associés qui les ont ? première question à se poser

Ensuite la discussion avec le vendeur est primordiale, seul lui pourra vous dire quel est le temps de maintenance du site, quelle est la technologie utilisée, (CMS, dev maison etc) si il y a du spécifique, quels sont les revenus, les clients, les potentiels du site

En ce qui concerne le SEO, il est toujours primordial également d'avoir une bonne idée de ce qui a été fait par le propriétaire précédent, pour ajuster sa propre politique SEO à suivre

Tous les partenariats mis en place durant de nombreuses années doivent etre listés par l'ancien propriétaire, pour que vous puissiez décider de l'ancienneté des partenaires, de leur apport au développement du site, et décider de poursuivre ou non

La question des revenus est primordiale, on est souvent surpris quand on découvre la proportion des sources de revenus qui ne sont pas toujours celles que l'on aurait cru, cela permet de se faire une bonne idée de la politique à suivre par la suite

Enfin, l'ancien propriétaire a souvent une bonne idée de ce qu'il faudrait faire pour développer le site, souvent il n'en a pas eu les moyens ou encore plus souvent il n'en a jamais pris le temps, n'hésitez pas à le questionner dans le détail à ce niveau, sa parole vaut de l'or, et cela pourra changer du tout au tout les projets que vous aviez pour le site et vous évitera de perdre de cruciaux mois / années à travailler dans la mauvaise direction

Bonne chance !

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

>> Nouveau : Découvrez la marketplace d'Achat / Vente de Sites !

Hello !

c'est vrai que cette problématique n'est pas souvent soulevée sur le web.

Il y a aussi savoir comment chiffrer la valeur d'un site et son potentiel, surtout lorsque le site n'a pas ou presque pas d'historique. Quand je me suis lancé dans le web il y a plusieurs année j'avais tendance à chiffrer les sites que je vendais en fonction du temps passé à le mettre en ligne ce qui n'est bien évidemment pas la bonne méthode.

Savoir chiffrer un site n'est pas un travail simple et mériterait probablement un article à part d'ailleurs =) (même si c'est très spécifique selon le site).

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Très intéréssant sujet !

vous soulevez des points importants

je pense que ca pourrait faire l'objet d'un "dossier" "tuto" sur les critères à prendre en compte

ceux qui ne font que multiplier le CA par 3 (jen connais) passent à coté de beaucoup de choses

le premier point que je donnerais est que seul un éditeur "himself" peut évaluer la valeur d'un autre site, et si possible un éditeur ayant de nombreux sites avec mini 5-10 ans d'expérience

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

La méthode qui ne prend que le CA ne peut pas être suffisante.

C'est par contre un élément très important.

Pas facile d'acheter/vendre un site. Le prix est souvent déterminé par des critères bien plus simple que la valeur "réelle" : combien d'acheteurs, et quel prix ils sont prêts à mettre !

Mes 2 plus gros sites (ça reste des petits sites, mais ils me font vivre) ont été rachetés une "bouchée" de pain, par rapport à la valeur réelle. Pourquoi ? Dans le premier cas, pas d'acheteur prêts à mettre le bon prix et relative urgence de vente du vendeur. Dans le 2ème cas, pas d'acheteur du tout !

A l'inverse, lorsque j'ai vendu l'un de mes sites, j'avais 4 acheteurs très intéressés (ce n'était pas un gros site, mais je l'ai vendu très correctement).
Pour un autre, j'ai dû le brader, car invendu depuis 2 ans, et je n'avais plus envie de m'en occuper. J'ai refusé une "bonne" vente à une époque, car je jugeais l'offre insuffisante. et je l'ai vendu finalement 5 fois moins...

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

3 fois l'EBE éventuellement. Mais là on est plus dans de l'entreprise physique.
Néanmoins j'observe une nette augmentation des prix demandés (en particulier pour les sites ecommerce) alors que pourtant le référencement des sites n'a jamais été aussi fragile. 
C'est assez incompréhensible et pour racheter une activité internet allez trouver une banque qui prête de l'argent... même pour des sites qui seraient rentabilisés sous 20 mois. Je suis en plein dedans actuellement.
Même avec un apport conséquent représentant les 2/3 du prix de vente elles m'envoient paître alors que le prêt serait remboursé en 9 mois avec les bénéfices que réalise le site acheté en tenant compte d'une baisse de CA par sécurité.
Ou éventuellement me disent de passer par le réseau france avenir pour obtenir un prêt à taux 0 (max 8 000€), et là elles ne prêteront que le même montant...

 

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Le plus simple est de demander un accès en utilisateur pour google analytics

http://www.fragger.fr/2013/01/ajouter-un-utilisateur-a-google-analytics/

Le 18/03/2016 à 08:48, Billabing a dit :

Bonjour,

La méthode de multiplier le CA par X fois n'est donc pas bonne du tout ?

Par exemple LDLC vient de racheter Materiel.net pour 39,2 millions d’euros alors que Materiel.net a un chiffre d’affaire pour 2015 de 150,5 millions d’euros. Donc on est à 0.26 année de CA.

[Source]

Donc si tu a une proposition a une année de CA pour un site que tu met en vente, accepte tout de suite et part en suisse lol.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :


Rien n'est figé dans la cession de site/activité/entreprise internet.

La question que certains se posent, lors du rachat d'un site, c'est quel est le profit généré par ce site.

En clair, on parle d'EBITDA (proche de l'EBE évoqué + haut) : c'est globalement ce que gagne l'entreprise avant impôts
(à considérer que l'entreprise ne vive que sur ce site).

Généralement, la valo est alors un multiple de l'EBITDA : X 3, X4, X8...

Après, en fonction des secteurs, les coef changent. Un site internet dans l'adulte se vendra bien moins cher qu'une market place mainstream....

Quoi que, tout est affaire de négo et du rapport de force offre/demande. Aussi, un site qui se vend lorsque l'acheteur contacte de lui-même le vendeur
se cédera logiquement mieux qu'un site mis en vente par le vendeur sur la place (surtout si ce site met du temps à se vendre).

Je ne parle pas ici des sites qui ne rapportent rien mais qui se vendent des fortunes parce qu'ils ont une notoriété certaine, parce qu'ils sont les premiers,
parce qu'on estime qu'ils risquent de rapporter beaucoup. Dans ce cas, la valorisation est tout sauf rationnelle et il n'y a aucune règle établie d'évaluation.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share



© WebFrance - Contact - Annonceurs - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...