Jump to content
WebFrance
  • Rejoignez WebFrance

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le Guide gratuit du e-Business

     

Megaupload n'est plus !


daniel
 Share

Recommended Posts

bonsoir à tous!

comme vous l'avez sans doute entendu, megaupload a été fermé sur demande du FBI. On pourra toujours dire qu'il faut lutter contre les téléchargements illégaux, cette fermeture est totalement injuste. je m'explique: ce site n'était qu'un hébergeur, il n'est pas l'auteur des infractions reprochées. Certes, M a une part de responsabilité, mais pouvait-il? devait-il vérifier?

On aurait peut être pas du fermer carrément le site, car une grande partie était légale. Bref, je veux dire qu'ils n'ont pas couper la mauvaise herbe à la racine...

qu'en pensez-vous?

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

>> Nouveau : Découvrez la marketplace d'Achat / Vente de Sites !

90% ?

Tu es gentils :)

C'est effectivement un bien pour l'économie mondiale, soyons honnêtes, les sites mégaupload et mega video étaient les 13eme et 14 eme sites plus visités au monde après google, yahoo, facebook, wikipedia etc...

Ça prenait une ampleur bien trop importante pour le laisser continuer ainsi.

Ok c'est embêtant, ok toutes les autres plate-formes de streaming sont en train de "cleaner" leur contenu.

Mais maintenant, syons objectif, le but dans tout ça, c'est tout de même de stopper le téléchargement/streaming illégal afin de faire respirer un peu plus l’économie mondial du film / audio.

Sauf que, à mon avis, ce n'est pas en agissant que d'un coté que ça marchera. Je m'explique.

L'état décide d'intervenir et fait fermer la plus grosse plate forme de téléchargement / streaming au monde.

En contre partie.... Rien.

Chacun d'entre nous sommes donc maintenant (logiquement) à la recherche de films sur d'autres plate formes plus petite.

Logiquement, (ça n'engage que moi), si j'avais pris la décision de faire fermer cette plate forme, j'aurais au moins soumis un projet de loie limitant le prix des cinémas et installer une plate-forme payante à prix compétitif.

Je prends pour exemple le cinéma LES GOBLINS a paris, le UGC si je ne me trompe pas.

Pour tous les moins de 26 ans, l'entrée coute 3€ TOUTE l'année.

Résultat, le cinéma est quasiment PLEIN toute l'année. Alors que quand j'allais au cinéma à Montparnasse (toujours chez UGC), la salle ne comprends que 100 à 120 personnes sur les 800 places disponibles...

Là est tout le problème, il devrait y avoir un généralisation du prix des films au cinéma.

Ainsi qu'une plate-forme OFFICIEL pour chaque distributeur (universal blabalbla...) qui proposent leurs films à 2€.

C'est certe un risque à prendre, mais honnêtement, si vous me mettez le cinéma à 3€ :

1) vous pouvez être sur que j’irais bien plus qu'avant

2) vous ferais revenir les gens qui ont abandonné (prix à 9.50€ la place...)

Voilà, c'est juste mon point de vue, je ne dis pas qu'il est la solution, mais je pense qu'il faudrait revoir de A à Z les fondement des l'économie du film...

Bonne journée

EDIT : Voici quelques stats

Megaupload

1 000 000 000 D'utilisateurs uniques au total.

50 000 000 Chaque jour

4% du trafic mondial du web

Edited by StudioJeux.com
Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Bonjour,

Mais si on prends en compte une proposition qui a été faite par un homme politique (dont je ne citerais pas le nom), qui est un moyen intéressant de se battre contre le téléchargement illégal et à mon avis est impossible à combattre même en proposant des prix compétitifs sur des plateformes de cinémas; c'est la fameuse taxe sur tous les supports HDD, SD enfin tout ce qui peut stocker des données.

Une taxe lors de l'achat de ces supports qui serait distribuée aux artistes, acteurs .......

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

c'est la fameuse taxe sur tous les supports HDD, SD enfin tout ce qui peut stocker des données.

Une taxe lors de l'achat de ces supports qui serait distribuée aux artistes, acteurs .......

Exactement, d'où ma phrase :

je pense qu'il faudrait revoir de A à Z les fondement des l'économie du film

Il faut repartir à la racine, revoir totalement le fonctionnement et le système de distribution . royal etc..

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

c'est la fameuse taxe sur tous les supports HDD, SD enfin tout ce qui peut stocker des données.

Une taxe lors de l'achat de ces supports qui serait distribuée aux artistes, acteurs .......

Donc je devrais être taxé sur chaque CD que j'achete alors que je ne fais qu'y copier des données personnelles ? Mon disque dur ne contient que des logiciels achetés et je devrais tout de même reversé une somme aux ayant droit lorsque j'en acheterais un ?

Taxer tous les supports (c'est déjà la cas pour pas mal de support mais la taxe reste faible), c'est en gros faire payer tout le monde pour les quelques personnes qui piratent et ne respectent pas les droits d'auteur. C'est donc une belle abération.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

La différence est que les cotisations sont pour des services de première nécessité (il est normal que chacun puisse être soigné) ou pour quelque chose que l'on touchera plus tard (retraite), tandis qu'un taxe pour le piratage légal (sic) c'est pour des produits de confort. A ce moment là, pourquoi ne pas ajouter une taxe que tout le monde paierait pour que je puisse aller au cinéma gratuitement, que je puisse partir en vacances gratuitement, que je mange du caviar à Noel ... Que le modèle ait changé avec l'internet est une chose, que les jeunes générations veulent tout, tout de suite, et gratuitement en est une autre. Soit on n'a pas les moyens et on écoute la radio, on regarde la télé gratuite (et ses 20 chaines quand nos parents en avait qu'une ou deux), et on paye indirectement via la pub. Soit on a les moyens et on paye ce que l'on désire.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

C'est vrai Vincir,

je suis d'accord que cela engendrerait une injustice pour tous ceux qui paient leur DVD, CD etc.

Mais comment parer les téléchargement illégaux ? Aujourd'hui la machine qu'est devenu Internet déverse des flux et des flux de données qui semblent échapper aux institutions (cinéma, musique, logiciel...). Je ne vois pas comment on peut raisonner des millions d'utilisateurs si déjà dans la vie réelle on y arrive pas. Car je suis aussi d'accord que si on a pas les moyens, on ne vole pas. Mais est-ce vraiment la réalité.

Je ne suis pas un adepte du téléchargement, car pour moi un bon film ou un super album, c'est un chef d'oeuvre qui mérite de finir dans ma bibliothèque ;) Mais je ne pense pas que tout le monde soit ainsi !

C'est pour cela que je pense que une taxe serait un moyen peut-être approprié de lutter contre le vol du Net. Comme dirait un cher présentateur... Ça se discute !

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

C'est une taxe sur la copie privée il me semble (conserver une copie de ton oeuvre originale). De plus le montant n'est pas très élevé (même si ça doit être rediscuté ces jours ci), et certains comme Apple refuse de la reverser (alors qu'ils l'encaissent bien lors des ventes de leurs produits).

Pour le reste c'est une question d'éducation, et il est certainement déjà trop tard. Il faut juste esperer que les jeunes qui piratent aujourd'hui se rendront compte dans quelques années de la valeur "travail". Pour les moins jeunes qui piratent, il n'y a pas grand chose à faire puisque la sanction semble impossible à aussi grande échelle. A quand le retour des bonnes vieilles protections de oeuvre avec un code couleur présent sur la page 47 ligne 3 du manuel, à recopier avant d'écouter son CD ou de regarder son DVD :-)

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Pour être bien polémique, je rappelle quand même que la notion de "vol" appliquée au téléchargement est un abus de langage des plus pervers.

En droit français, "Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d'autrui."

Quand je copie un fichier, je ne soustrait rien à personne.

Si on gratte un peu le problème, on se rend compte que le gros soucis est dans ce qu'est devenu le concept "propriété intelectuelles".

Au départ, ce concept devait protéger les artistes et garantir l'innovation.

Aujourd'hui, il faut être employé par Universal pour encore croire que c'est le copyright qui garantis l'innovation et que ce sont les artistes qui en profitent le plus.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

En droit français, "Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d'autrui."

Quand je copie un fichier, je ne soustrait rien à personne.

Tu soustrais un revenu :-)

Je suis quand même surpris que sur un forum de webmaster, certains puissent être "pour" le piratage. On vit tous ici plus ou moins du contenu que l'on crée, que ce soit un script, un article, un design. Si demain on recopie ton script pour lancer un site concurrent, tu trouveras ça normal ? Si demain on recopie (ce n'est pas du vol hein ? ;-)) les articles de ton site, tu trouveras ça normal ?

Il y a 20 ans le piratage touchait les jeux vidéos, résultat on n'a plus que des doom like et autres jeux de tirs, il est très rare de voir des jeux innovants sortir comme il y a 20 ans.

Aujourd'hui ce sont les cd et dvd. Est-ce que dans 10 ans on ne mangera plus que des artistes de la star ac ?

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Je suis quand même surpris que sur un forum de webmaster, certains puissent être "pour" le piratage. On vit tous ici plus ou moins du contenu que l'on crée, que ce soit un script, un article, un design. Si demain on recopie ton script pour lancer un site concurrent, tu trouveras ça normal ? Si demain on recopie (ce n'est pas du vol hein ? ;-)) les articles de ton site, tu trouveras ça normal ?

Ce n'est pas de moi, mais ca explique une bonne partie de pourquoi je ne considère pas le "piratage" comme le grans Santa qu'on voudrait nous faire croire qu'il est http://ploum.net/post/im-a-pirate

Le piratage, en soi, n'est pas souhaitable, je suis d'accord.

Mais l'industrie du divertissement ne fait rien pour l'empêcher... au contraire, elle s'enfonce dans ses erreurs et s'entête à penser que les consomateur sont des vaches à lait et les artistes des poules aux oeufs d'or.

Il y a 20 ans le piratage touchait les jeux vidéos, résultat on n'a plus que des doom like et autres jeux de tirs, il est très rare de voir des jeux innovants sortir comme il y a 20 ans.

On a minecraft, on a WoW, on a World of Goo, on a des tas de jeux sympa disponibles, par exemple, dans le humble bundle...

Aujourd'hui ce sont les cd et dvd. Est-ce que dans 10 ans on ne mangera plus que des artistes de la star ac ?

Parcequ'on a autre chose de neuf à se mettre sur les oreilles qui viennent des Maison de disques ?

On est déjà dans le desert de l'innovation musicale (ou presque)... Et ce n'est pas Internet qui l'a causé (pas plus que les cassette audio ou le pianos automatiques avant ca).

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

L'article que tu cites est pour moi un bel article hypocrite de la part de son auteur. Il cherche juste à se donner bonne conscience. Il compare la musique et les films aux oeuvres culturelles, pour en conclure qu'il pirate au nom du droit à la culture. Or jusqu'à preuve du contraire, il est toujours possible gratuitement ou pour une très petite cotisation d'aller dans une bibliothèque lire un livre et se cultiver.

Ensuite il parle de la part reversé aux artistes : ce n'est pas nouveau, et c'est comme cela dans tous les domaines de l'édition. L'artiste touche un petit pourcentage, et toute la chaine de production - distribution touche au passage une commission. Là seule chose ou je suis d'accord, c'est que les tarifs sur des oeuvres téléchargeables est beaucoup trop important comparé à l'équivalent physique. Télécharger un livre ou un cd revient beaucoup moins cher à l'éditeur, et les titres à 1€ sont encore bien trop cher. Mais ce n'est pas en piratant à tout va que cela permettra aux services légaux de se développer (sauf peut-être itunes), parce qu'il est clair qu'aucun service payant ne pourra proposer quelque chose au même tarif que les services pirates qui s'enrichissent sur le dos des autres.

C'est également assez hypocrite de ne pas parler de Megaupload et de la fortune colossale de ses dirigeants, qui pourtant eux n'ont rien créés mais ce sont juste enrichi sur le dos des autres. Et c'est avant tout cela que je trouve inadmissible.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Pour moi, l'hypocrisie c'est :

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui prétendent que le piratge fait mal aux artistes

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui affirment être nécessaires à la création culturelle

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui se disent soucieuses du bien être des créateurs

- Prétendre que megaupload faisait perdre de l'argent aux artistes et créateurs.

Pour ce qui est de l'offre légal, juste un exemple de comment c'est bancal : je n'aime pas chipoter pour télécharger un film, donc l'autre jours quand j’étais bloqué chez moi, j'ai voulu acheter un film sur iTunes pour le regarder de suite... J'avais le choix entre la VO sans sous-titre ou la VF... WTF ?! on peut pas avoir un film en VO sous-titré ? On doit payer deux fois si on veut le voir en Fr avec les enfants et en VO quand ils sont pas là ?

L'offre est bancal, l'experience utilisateur est minable... et ce n'est pas la faute des pirates.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Je suis désolé mais oui le téléchargement illégal fait perdre de l'argent aux artistes. Bien sur si on prend à chaque fois des exemples extrêmes on fait passer les majors pour des voleurs, mais le téléchargement ce n'était pas uniquement ça, c'était également de petits artistes qui gagnent juste de quoi vivre et quelques fois de quoi pouvoir lancer un nouveau disque.

Télécharger de la musique sous droits est illégal, cela fait perdre de l'argent. Pas parce que ces boites sont blindés que le téléchargement ne fait pas baisser leurs CA. Tout est relatif, pour nous ce sont des sommes énormes, pour eux c'est normal ...

Ce n'est pas parce que le téléchargement est extrêmement répandue et dans les moeurs que c'est devenu légal ...

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Je n'ai pas dis que c'était légal.

J'ai dis que je comprends pourquoi on le fait et que je ne blamerai personne de le faire.

Maintenant, tu crois ce que tu veux mais la plupart des chiffres que j'ai eu l'occasion de voir montrent bien que la rémunération des artistes est un écran de fumée dans ces histoire de droits d'auteurs.

Avant le piratage, ce sont les K7, la Télévision, la Radio et même les Piano mécanique qui ont mis les artistes en danger...

Les majors ne sont pas des voleurs pour autant. Ce sont juste des business qui se prennent la part du lion depuis des décennies. Et qui préfèrent payer cher pour se faire tailler des lois sur-mesure plutôt que de remettre en question leur business model ou réduire leur marge.

Face à tant d'hypocrisie et à l'état lamentable de l'offre légal, je dis juste qu'il ne faut pas s'étonner du succès du "piratage" (qui n'est pas un crime mais est finalement punis plus sévèrement que le viol).

Parfois, je me dis aussi que le piratage tient presque de la désobéissance civile. Après tout, l'offre légale enrichit des corporations qui financent, par lobbying intensif, des lois liberticides... soutenir les Majors, c'est soutenir ces nouvelles entraves à la liberté...

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

T'as pas lu ou t'as pas lu ?

C'est pas parceque les majors sont blindés que je télécharge. D'ailleurs, j'ai même pas dis que je télécharge.

Je dis que le téléchargement illégal a autant de succès pour la simple et bonne raison que les majors ne font rien pour proposer une alternative légale qui vaille la peine alors qu'elles s'engraissent sur le dos des créateur (exactement comme le faisait Megaupload) et qu'elles graissent la patte des décideurs pour pouvoir continuer à le faire.

Je dirai aussi que résumer la situation actuelle à une histoire de méchant pirate qui ne veulent pas payer les gentils artistes, c'est subir la propagande des majors qui voudraient nous faire croire que c'est une histoire de respect des auteurs.

J'ajouterai que les rares études sérieuses et indépendantes sur la question tendent à démontrer que les plus gros téléchargeurs sont aussi le plus gros acheteurs de contenus et que plein d'autres causes que le téléchargement illégal explique le diminution du chiffre des majors.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Pour moi, l'hypocrisie c'est :

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui prétendent que le piratge fait mal aux artistes

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui affirment être nécessaires à la création culturelle

- Les maisons de disques et les editeurs de films qui se disent soucieuses du bien être des créateurs

- Prétendre que megaupload faisait perdre de l'argent aux artistes et créateurs..

1. Et pourtant même si l'artiste ne touche qu'un pourcentage, chaque vente non faite lui fait perdre de l'argent. Donc oui le piratage nuit à tous les artistes, et certainement encore plus aux artistes peu connus

2. Si elles ne servent à rien, pourquoi les artistes passent en très grande majorité pas elles ? Peut-être parce qu'une maison de disque va avancer les frais de productions, ce que ne peut pas faire un artiste ? Ou alors parce qu'elles ont un budget promotion que l'artiste n'a pas ?

3. Sans les créateurs, les éditeurs ne sont rien. Donc c'est forcement à un moment un échange gagnant-gagnant, sinon ce "partenariat" n'existerait pas depuis des dizaines d'années.

4. Pourtant je doute que parmi tous les gens qui pirataient sur megaupload, aucun n'aurait acheté un CD ou un DVD si il n'avait pas eu accès à cette offre gratuite (et illégale). Et que les sommes dépensées en abonnement sur megaupload n'auraient pas été investi en achat de CD ou DVD.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

1. Et pourtant même si l'artiste ne touche qu'un pourcentage, chaque vente non faite lui fait perdre de l'argent. Donc oui le piratage nuit à tous les artistes, et certainement encore plus aux artistes peu connus

Je sais pas toi, mais moi, à l'époque où je téléchargeais :

a) je n'avais pas les moyens d'acheter tout ce que je téléchargeais

b) je téléchargeais des trucs pour lesquels je n'aurai jamais payé

Penser que 1 téléchargement =1 vente perdue, c'est franchement penser de travers. Encore un gros mensonge de l'industrie du divertissement.

Et puis, je n'ai pas dis que les artistes ne gagnaient pas d'argent lors de vente légale - je dis que c'est hypocrite de la part des maisons de disques de dire qu'on est contre le téléchargement parceque ca fait du mal au artistes. C'est comme le fumeur de oinj qui dit qu'il faut légaliser le canabis parceque certaines personnes en ont besoin pour leur traitement médical.

2. Si elles ne servent à rien, pourquoi les artistes passent en très grande majorité pas elles ? Peut-être parce qu'une maison de disque va avancer les frais de productions, ce que ne peut pas faire un artiste ? Ou alors parce qu'elles ont un budget promotion que l'artiste n'a pas ?

a) Parcequ'elles ne laissent pas bcp le choix aux artistes qui doivent se plier à leurs règles (situation d'oligopole) : pas de contrat avec nous = pas de studio pour enregistrer, pas d'emplacement ou afficher tes promos (clearchannel, ca te dit qqch ?), pas de festival où te produire, pas de grosses radios pour te diffuser,...

b) Parceque bcp d'artistes ne savent pas (et ne cherchent pas non plus) comment faire sans (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas moyen)

c) Parceque le secteur de la création musicale (comme celui du cinéma) souffre d'une certaine inertie.

d) Parcequ'il existe des barrière à l'entrée, en partie maintenue par les majors dans leur propre interêt.

Et puis, je n'ai pas dit que les majors ne servaient à rien - J'ai dis qu'elles étaient hypocrites de se dire indispensable à la création. Ceci parceque a) elles ne garantissent pas l'innovation (sauf si tu te contente de la StarAc comme innovation) et b) il a toujours existé de la création originale en dehors des majors.

3. Sans les créateurs, les éditeurs ne sont rien. Donc c'est forcement à un moment un échange gagnant-gagnant, sinon ce "partenariat" n'existerait pas depuis des dizaines d'années.

Pas si l’éditeur est en position de force... Ce qui est le cas depuis des décennies (cf. 2)

Et puis, je n'ai pas dis que les créateurs ne s'y retrouvent jamais - je dis juste que le bien être des créateurs n'est pas le soucis principal des majors (loin de là).

4. Pourtant je doute que parmi tous les gens qui pirataient sur megaupload, aucun n'aurait acheté un CD ou un DVD si il n'avait pas eu accès à cette offre gratuite (et illégale). Et que les sommes dépensées en abonnement sur megaupload n'auraient pas été investi en achat de CD ou DVD.

Perso, je doute que du coup, il ne dépensaient plus rien en CD, DVD, jeux vidéos,...

Comme je l'ai dis plus haut, plusieurs études tendent à démontrer que les plus gros téléchargeurs sont aussi les plus gros consommateurs payant de divertissement. A contrario, aucune étude ne démontre la causalité inverse.

Encore une fois c'est complétement bancal de

a) affirmer qu'un téléchargement = une vente perdue

b) limiter les sources de revenus des créateurs aux seuls ventes de CD/DVD

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Allez, un petit exemple à propos de téléchargement et des ventes "perdues".

Je ne suis pas du genre à aller à des concerts. Je suis un peu du genre à acheter des t-shirts qui me plaisent, mais rarement ceux d'un groupes de musique.

Pourtant, j'ai été (et j'irai encore) à plusieurs concerts d'un groupe. En fait, je me suis tapé Paris (depuis la Belgique) pour leur premier concert en France. J'ai 3-4 t-shirt de merchandising officiel de ce groupe. J'ai même acheter plusieurs de leurs albums.

Ce groupe, je l'ai découvert et écouter pendant des années en MP3 - Parceque je n'avais pas l’habitude de payer ma musique à l'époque et parceque de toutes façons, il n'étaient pas distribués en Europe.

J'ose donc affirmer que c'est sans le téléchargement illégal que ce groupe aurait perdu des ventes (et donc de l'argent).

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

En fait PlanRencontre,

Tu veux dire que le téléchargement illégal est un nouvel outil de promotion. C'est comme je disais plus haut, malheureusement pas tout le monde est comme toi ? Autant il y a des gens corrects autant tu as les malhonnêtes qui télécharge sans remords sans jamais acheter quoi que ce soit. Et je suis sur que il y en a de plus en plus qui profitent.

Enfin je ne pense pas que une solution miracle existe, ce qui est sur c'est que fermé Megaupload n'est qu'une petit intimidation car la barrière du net est détournable sur beaucoup de plans.

J'ai une connaissance qui a participé activement au développement de IRC qui m'a montré qu'il téléchargeait tout ce qu'il voulait depuis ce système. ET finalement je me suis rendu compte que Megaupload c'est encore rien par rapport à ce qu'il y a derrière le "coté obscure".

++

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Personne n'a affirmé qu'un téléchargement = une vente perdue, pas même les majors. Cependant on peut estimer que les millions de bénéfices de megaupload sont autant de dollars qui n'iront pas dans les poches des majors et des ayants droits, et que si le téléchargement illégal n'était plus possible, les téléchargeurs n'arreteraient pas d'écouter de la musique.

Maintenant je trouve juste que cet article, qui est hélas un discours que beaucoup de téléchargeurs pourraient tenir, est hypocrite et là uniquement pour se donner bonne conscience. A un moment il faut mieux assumer ces actes et dire "oui je télécharge en sachant que cela pénalise des petits artistes" plutot que de dire "c'est une croisade contre les maisons de disque".

Maintenant il est sur que le système doit évoluer et s'adapter, mais ce n'est pas en légalisant le piratage que cela marchera mieux.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Personne n'a affirmé qu'un téléchargement = une vente perdue, pas même les majors.

Comment crois tu qu'elle évalue leur pertes quand elles s'attaquent à un site ou un utilisateurs de P2P ?

Cependant on peut estimer que les millions de bénéfices de megaupload sont autant de dollars qui n'iront pas dans les poches des majors et des ayants droits,

Ha bon ? Et pouqruoi ? Qu'en sais tu ?

Ces $$$ viennent des abonnements et de la pub.

L'abonnement correspondait probablement à un service moins cher et meilleur que toutes les offres légales (j'en sais rien, je suis de ceux qui n'ont jamais utilisé megaupload). Je doute donc que sans offre de ce genre, même 50% des revenus des abonnements megaupload serait passés dans des offres légales.

Encore une fois, on fait comme si la consommation "pirates" étaient directement lié à une perte de consommation légale.

La pub, elle n'a rien couté aux utilisateur. Et c'est donc de l'argent qu'ils n'auraient probablement pas dépensé de toutes façons...

et que si le téléchargement illégal n'était plus possible, les téléchargeurs n'arreteraient pas d'écouter de la musique.

Encore une fois "Ha bon" ?

Si ca se trouve, tous ces pirates se mettraient simplement à écouter la radio (gratuite, elle aussi) avant de finalement se désintéresser complétement de la musique parcequ'ils en ont marre de toujours entendre la même soupe...

Comme je le disais, je ne télécharge plus. Ca me prend du temps et je préfère le passer à troller dans les forums et bosser sur mes sites d'affiliation.

Par contre, je n'aurai probablement jamais payé un cent pour voir l'integraal de Kammelot. Que j'ai pourtant regardé avec plaisir lorsqu'un ami m'a preté le DVD (ce qui est encore, mais pour combien de temps, légal).

Maintenant je trouve juste que cet article, qui est hélas un discours que beaucoup de téléchargeurs pourraient tenir, est hypocrite et là uniquement pour se donner bonne conscience.

J'ai l'impression que tu n'as pas lu l'article. Le gars dit bien qu'il ne téléchargeait pas . Et que si il le fait maintenant, c'est parceque c'est moins pénible pour lui que de passer par l'offre légal.

J'ai eu un PC sous ubuntu - Lire un DVD avec me faisait automatiquement basculer dans l'illégalité. Même si c'était un DVD acjeté ou louer légalement. En fait, j'avais plus de soucis pour lire un DVD acheté que pour lire un DivX piraté. Et il faudrait qu'on paye pour avoir de telles difficultés ?

A un moment il faut mieux assumer ces actes et dire "oui je télécharge en sachant que cela pénalise des petits artistes" plutot que de dire "c'est une croisade contre les maisons de disque".

Ces histoires de petits artistes qui crèvent de faim parcequ'on télécharge leur titres, c'est de la foutaise ! Les "petits artistes" crevaient déjà de faim avant Internet et crèvent toujours de faims. Internet et les pirates n'y changent rien.

Et je le répète aucune étude indépendante n'a réussit à établir de liens entre diminution des ventes et consommations de musique / film piratés. Les seules études sur la question tendent justement à prouver le contraire.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

je ne suis pas forcément d'accord avec planrencontre ou contre vincir, mais je ne vois pas pourquoi certains se posent en défenseurs de je ne sais quel cause... Tout ce que je sais, c'est que quand j'ai envie d'écouter une musique, je préfère l'avoir gratuitement sur le net (gratuit + sans déplacement)... après, ce que vincir appelle piratage existe et existera toujours, c'est au maisons de disques de développer des offres virtuels, à des prix vraiment interressant, pour espérer récupérer quelques utilisateurs...

c'est bien beau de faire preuve de morale, mais quand on a un budget à tenir, on ne met pas 20 euros dans un album pour que l'artiste touche son pourcentage... alors que je peux l'avoir gratuitement.

Link to comment
Share on other sites
Partagez cette page :

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share



© WebFrance - Contact - Annonceurs - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...